Petit nécessaire de la révolution et contre-révolution 

En ce centenaire des révolutions russes, où il apparaît que les passions ne sont pas encore éteintes, l’angle choisi dans ce livre, l’univers des objets, permet une vision impressionniste de l’évolution du pays à partir de 1917 et jusqu’en 1927.

Commander le livre

Dès les premiers jours de la révolution, de nouveaux objets apparaissent, qui s’ajoutent, se superposent aux objets familiers, lesquels disparaissent aussitôt ou prennent un autre statut. Très vite après Octobre 1917, le nouveau pouvoir interdit certaines choses, trop symboliques de l’ancien régime, et en impose de nouvelles, idéologiquement plus conformes. Fusils, revolvers, haches, mitrailleuses, bouilloires, wagons, besaces, torches de copeaux, ballons, brosses à dents, mais aussi – entre autres marques de la contre-révolution – bas de soie, poudre de riz, parfums, rouge à lèvres, les objets de cet apparent « fourre-tout » assemblent le puzzle d’une Russie devenant soviétique.

Conçu à la manière d’un catalogue type « Armes et cycles de Saint-Étienne » ou « Chasseur français » années vingt, ce livre brosse aussi, à travers l’inanimé, le portrait du parfait révolutionnaire ou contre-révolutionnaire.

Format 195*250, impression couleur
Volume 208 pages
Couverture
Couverture dure
Tirage 2000 copies
Langues Français

Commander le livre

Kevin Mouchené Écrit par :